Mes conseils pour trouver un stage

Hello, aujourd’hui on se retrouve pour un article un peu particulier. Autour de moi, beaucoup d’étudiants cherchent un stage et parfois une semaine avant le début des stages, c’est la panique à bord ! J’ai décidé de faire cet article car plusieurs personnes m’ont demandé comment je faisais pour avoir mon stage du premier coup en un temps record, alors voilà mes conseils.

  1. Oublie les préjugés !

Je ne te le cache pas, il y a beaucoup d’étudiants qui utilisent le piston, fils de, fille de, toi tu n’es pas dans ce cas ? Ce n’est pas grave, peu importe qui tu es, ce que tu fais, quel domaine tu étudies, tu es toi. Tu travailles pour toi, tu construis ta carrière pour toi. Il n’y a que toi et il faut bien que tu comprennes que la seule personne qui pourra te poser des limites, c’est toi. Tu rêves de travailler pour Hermès ou Airbus, candidate ! Tu n’as rien à perdre, la seule chose que tu risques, c’est d’avoir un refus et encore, tu pourras en apprendre sur toi-même : les erreurs que tu as pu faire, ce qui ne va pas dans ta candidature, personne n’est invincible.

N’oublie pas qu’il n’y a que toi qui peut te donner les moyens de trouver un stage.

  1. L’anticipation

Je suis une personne qui a horreur de faire les choses à la dernière minute, autant vous dire que les travaux que j’ai à rendre à mon école sont déjà fini une semaine avant ! Je suis perfectionniste et je n’ai pas peur de le dire. Votre meilleur ami pour trouver un stage, c’est l’anticipation. Je vous explique pourquoi, il y a plusieurs raisons à cela :

  • Tu pourras choisir ton stage! Oui, si tu as la tête sur les épaules et que t’es convaincu(e) que t’es la personne qui leur faut dans l’entreprise, il n’y a aucun doute, tu seras pris(e).
  • Tu auras du temps; le temps c’est important : pour avoir un temps de réflexion, pour te décider, et s’ils te veulent vraiment, je t’assure qu’ils attendront. Pour l’anecdote, j’ai fait attendre une entreprise pendant un mois (oui je sais, ce n’est pas bien). Et pourtant, je suis comme toi, derrière mon écran à regarder les offres hein !
  • Tu pourras te questionner sur ton projet professionnel, oui tu n’es pas seul(e), il y en a pleins comme toi qui ne savent pas ce qu’ils veulent faire. Ils ne savent même pas où ils vont être dans deux ans… Donc pas de panique même si les professeurs te mettent la pression, il suffit d’un déclic !
  1. Choisir un secteur d’activité ou un métier

Quel est le métier qui te fait rêver ? Sans te poser la question de : est-ce que j’en suis capable ? Choisis un secteur d’activité que t’aimes bien, un stage c’est long, qu’il soit de deux mois et encore plus quand c’est un stage de six mois. Il ne faut pas se tromper donc prend le temps de te poser les bonnes questions et l’anticipation te permettra de prendre ce temps pour toi, et rien que pour toi !

Quel secteur d’activité ? Qu’est-ce que j’aimerais faire pendant mon stage ? Est-ce que je préfère les déplacements ou rester dans un bureau ? Est-ce que j’aime le challenge ? Suis-je créatif(ve) ? Est-ce que j’aime l’innovation ? … etc

  1. Où chercher ?

Tu as pleins de possibilités : internet, ton école, ton réseau, les réseaux sociaux, les boulangeries, la grande distribution… Oui oui je sais, nous sommes la génération internet ! Mais ouvre ton esprit, bon dieu. J’imagine que tu n’as jamais pensé à regarder les petites annonces de ta boulangerie, ou les annonces dans les supermarchés sur le grand tableau à l’entrée ou encore les annonces de job dans ton bar préféré. Si tu ouvres les yeux autour de toi, tu verras qu’il y a plusieurs options qui s’offrent à toi. Mais je sais, les sites préférés des étudiants c’est monster, indeed, apec, leboncoin, jobteaser et j’en passe. Dis toi juste qu’on est des milliers d’étudiants à regarder ces sites donc autant te dire que si tu rates une des étapes qu’il y a dans cet article, t’es foutu ! Ta candidature sera derrière une centaine d’autres !

  1. Actualisation de ton CV

On m’a dit : « il faut personnaliser ton CV », « il faut qu’il soit original », « il faut avoir des mots clés dans ton CV », « tu dois te mettre en valeur », « tu devrais prendre des CV pré-faits », etc. Toi aussi tu as entendu ça tout au long de ta scolarité ? C’est mon cas, et pour aller plus loin, tous les ans, j’ai le droit au cours : « construire son projet professionnel », quelle blague !

Je t’avoue que les seules fois où j’ai modifié mon CV, c’était pour rajouter la petite ligne pour dire que j’avais une nouvelle expérience professionnelle. Et je n’ai jamais eu de problème avec le mien, bon oui je l’ai modifié sur Photoshop, j’ai créé mon propre template, je me suis dis qu’il serait « unique ». Oublie tout ce qu’on t’a dit sur les CV, oublie les CV pré-faits que tous les candidats utilisent en pensant qu’ils se différencient des autres candidats. Ils me font rire, le jour de la présentation des CV, ils me le montrent comme si c’était un exploit de cliquer sur télécharger le CV et de modifier le contenu des templates. La seule règle que tu dois suivre, c’est : il doit être simple et clair. Un recruteur passe en moyenne 7 secondes sur ton CV donc entre nous, tu crois vraiment qu’il va regarder tout ton contenu ? Il va juste te présélectionner et décrocher son téléphone pour te proposer un entretien !

  1. Une lettre de motivation percutante

Là on rentre dans le vif du sujet : la fameuse lettre de motivation. Même conseil que pour le CV, ne télécharge pas de modèle ! Le recruteur connaît les combines, tu télécharges, tu modifies les petits espaces et tu inscris ton prénom en haut. Non non non, clairement non ! Dans une lettre de motivation, le point essentiel qui peut jouer en faveur de ta candidature, ce sont les mots clés : « dynamique », « souriante », « compétences informatiques », surtout si elle passe dans une machine qui présélectionne les candidats ! Mais alors comment repérer les mots clés, tu as deux solutions :

  • Tu réponds à une offre d’emploi et là, tu les as déjà dans la longue description des missions ou du poste qu’on te propose. Il te suffit de les repérer et de les mettre dans ton CV ou ta lettre de motivation.
  • Tu fais une candidature spontanée pour une entreprise que tu veux vraiment et là, c’est simple, tu ouvres google, tu tapes la fiche du métier que tu veux faire et t’as toutes les qualités dans la fiche métier, il suffit juste de les placer dans ta lettre de motivation et hop le tour est joué ! Le petit plus pour cette partie, c’est de regarder plusieurs offres et de repérer les mots clés qui reviennent souvent !

Si tu fais une candidature spontanée, écris avec ton cœur, écris avec tes tripes, explique pourquoi c’est toi et pas un(e) autre ! Pas besoin d’en rajouter, ne mens pas sur ce que tu es, ne mens pas sur ce que tu as fait, c’est la pire erreur que tu peux faire ! Sois naturel(le), sois original(e) et n’aies pas peur d’écrire. Dis toi que tous les candidats essayent de formuler des phrases trop compliquées et que tu ne te différencieras pas des autres, ton meilleur atout c’est ta personnalité !

  1. Utilisation de ton réseau

Qu’il soit personnel ou professionnel, tu te dois de l’utiliser ! Tu n’as pas travaillé toute ton existence à te faire des amis pour ne pas en profiter non ? Personnellement, moi j’adore LinkedIn, je trouve que c’est le meilleur réseau professionnel. Je discute avec des personnes intéressantes, qui m’ont beaucoup appris dans ma vie et qui ont éclairé mon projet professionnel. En trainant le soir sur les profils de mes potes, je me rendais compte des métiers que je ne voulais absolument pas faire ! Parle de ton projet professionnel autour de toi, et si tu n’en as pas, intéresse-toi aux personnes qui t’entourent. Ton ou ta meilleur(e) ami(e), qu’est-ce qu’il (elle) veut faire ? En parlant des projets des autres, on arrive à définir son propre projet et en partageant, tu peux penser à des métiers ou des secteurs d’activités auxquels tu n’avais pas pensé et qui peuvent te plaire !

  1. Préparation de l’entretien

Pourquoi les étudiants pensent qu’ils sont tous superman ? Non, tu es un(e) étudiant(e) comme un(e) autre, alors peut-être que tu as le sens de la tchatche, tu peux parler avec beaucoup de monde, tu peux être très populaire et tes profs t’adorent mais ce n’est pas une raison d’y aller les mains dans les poches. Pour ton information, un entretien réussi, ce sont des missions intéressantes, un salaire plus important que ce que tu pourrais gagner, des amis que tu pourrais te faire, te créer un réseau plus important, participer à des évènements de ton entreprise, des tickets restos et même des vacances ! Ça vaut le coup non ? Il faut t’informer sur l’entreprise dans laquelle tu candidates, tu dois avoir une idée sur ce qu’elle fait, sur ce qu’elle vend, sur ce qu’elle propose à ses clients. Tu dois savoir les missions auxquelles tu as postulé et surtout tu dois être reposé(e) le jour de ton entretien. Tes potes sortent en boîte, tu vas rater la dernière soirée, soit tu les appelles et tu leur dis que t’es indisponible ou alors tu n’y vas pas ! Tu crois que ce sont tes potes qui vont te fournir ton CDI, qui vont te faire manger, qui vont te construire ta vie ? Non, selon une étude, tu as entre 5 et 10 vrais amis qui te sauveront le jour où tu en as vraiment besoin. T’as combien d’amis sur facebook ? Instagram ? De contacts ? Crée-toi ta propre chance et fonce !

  1. Une bonne nuit de sommeil

Avant un entretien, le meilleur moyen de réussir le lendemain c’est de dormir ! Le temps de repos est important parce-que tu auras une meilleure mine, un teint frein et tu ne sentiras pas l’alcool, même si tu passes à la douche, que tu te laves trois fois les dents. C’est des bêtises ! Malgré ce que tu penses, tu ne peux pas faire la fête et être en forme le lendemain sans que le recruteur ne le remarque.

  1. Mon dernier conseil et le plus important à mes yeux : crois en toi.

Même si tu as peur, même si t’es à deux doigts de te pisser dessus juste avant de rentrer dans l’entreprise et même si t’as envie de vomir quand tu te retrouves en face du recruteur, repense à ce que tu as lu dans cet article : tu es préparé(e), t’es prêt(e) pour affronter cela que ça soit ton premier entretien ou ton cinquième entretien. Je te rassure, moi aussi j’ai eu peur parfois, par la prestance de mes recruteurs, par le ton familier, par l’ambiance de l’entreprise. A plusieurs reprises, je me suis dit que je n’étais pas à ma place, je me demandais même ce que j’étais en train de faire mais je suis encore là pour vous en parler et maintenant j’en rigole ! Alors crois en toi !

Mon anecdote :

Une fois, j’ai candidaté pour une entreprise assez réputée et je me rappelle la secrétaire de l’entreprise m’avait dit : « encore une, ça ne s’arrête pas ». C’était un de mes premiers entretiens et autant vous dire que je panique quand l’échéance arrive. J’étais tétanisée, je ne pouvais plus bouger de l’entrée et à chaque fois que je marchais, j’avais la tête qui tournait. Je suis allée aux toilettes pour une envie pressante et certaines candidates étaient en train de pleurer après leur entretien en me disant qu’ils allaient me déstabiliser et qu’ils aillaient démonter mon projet. J’avais peur d’y aller et je ne voulais plus y aller clairement ! Mais je me suis dit que j’étais une battante, que c’était moi et pas une autre, je suis sortis des toilettes et là un déclic, une autre moi, j’étais déterminée et je voulais vraiment ce stage. En face du recruteur, je ne me suis pas démontée et je lui ai montré qui j’étais. Au final, j’ai eu l’entretien face à des candidats qui étaient dans des écoles plus réputées que la mienne. La personnalité fait la différence !

#strongeverytime

Je vous invite à laisser un pouce en bas et à vous abonner à mon blog pour avoir toutes les nouvelles actualités en avant première ! Bonne chance à tou(te)s les candidat(e)s ! A très vite. FacebookInstagram  & Pinterest 

2 commentaires sur “Mes conseils pour trouver un stage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s